Accéder au contenu principal

Les véhicules de plus de 10 ans ont désormais leur Cote Argus®

Depuis plus de 85 ans, la Cote Argus® constitue la valeur de référence des voitures d’occasion, utilisée par les particuliers comme par les professionnels comme une base de négociation indispensable dans un marché en constante évolution.

Une évolution qui se traduit par un fait constaté ces vingt-cinq dernières années : le vieillissement continu du parc automobile français. Alors que l'âge moyen des véhicules circulant sur les routes de France était de 5,8 ans en 1990, il est aujourd'hui de 8,5 ans, après avoir été établi à 7,3 ans en 2000. Ce phénomène s'explique par deux raisons principales : la qualité des véhicules, qui ne cesse de s'améliorer, augmente leur durée de vie ; la baisse du pouvoir d'achat des ménages français, qui ont au fil du temps ralenti le rythme de renouvellement de leur voiture.

Dès lors, les véhicules d'occasion de plus de 10 ans tendent désormais à représenter une part significative des échanges en seconde main, au point de constituer un véritable marché de masse pour les particuliers comme pour les professionnels : sur les six premiers mois de 2014, 40,4% des voitures d’occasion vendues en France ont plus de dix ans.

Fort de ces observations, pour s’adapter aux évolutions du marché, l’Argus étend la plage de cotation de sa cote : il est désormais possible d’obtenir le Cours Argus Moyen® et la Cote Argus Personnalisée® pour tout véhicule d’occasion, particulier comme utilitaire, jusqu’à la fin de sa quinzième année. « Jusqu’à présent, les véhicules de 10 à 15 ans faisaient le plus souvent l’objet d’une négociation de gré à gré, avec de fortes disparités de prix de vente »  explique Marc Vautherin, Responsable Etudes et Valorisations du Groupe Argus. « En valorisant ces véhicules plus anciens, l’Argus permet désormais aux particuliers et professionnels de faciliter leurs transactions, grâce à une base commune de négociation », poursuit-il.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Youngtimers : entre collection et spéculation...

Depuis quelques années, le petit monde de la voiture de collection est bousculé par l'arrivée d'une nouvelle génération de voitures : les Youngtimers. Issues des années 80 et 90, ces "jeunes anciennes" littéralement, sont de plus en plus prisées des trentenaires et quadra qui ont tous de bonnes raisons de se passionner pour ces modèles encore considérés pour beaucoup comme de simples voitures d'occasion pas chères et non de véritables voitures de collection...

Essai circuit de l'Alfa Romeo 4C

De retour du circuit Nogaro pour l'essai de la 4C !

Essai pluvieux mais essai heureux. Du plaisir condensé dans moins de 4 mètres et du sport, beaucoup de sport. En prime, une surprise nous attendait sur la piste !

Plus de détails dans l'essai prochainement en ligne sur L'Automobile Sportive !
L'essai sera en avant-première disponible pour les membres du club AS


Mémoire du sport auto : WM (Welter-Meunier)

Parmi les nombreux constructeurs français qui ont existé, la grande majorité d'entre eux n'a pas dépassé la période de la seconde guerre mondiale. Mais dans la seconde moitié du 20ème siècle, de multiples initiatives ont également vu le jour, notamment durant la période des années 60 et 70 où le sport automobile était particulièrement en vogue. WM est l'un de ces constructeurs, né par la passion et la rencontre de deux hommes férus d'automobiles, Gérard Welter et Michel Meunier.

Leur première rencontre remonte à 1967, alors qu'ils travaillent tous les deux au centre d'études de Peugeot. Les deux hommes vouent une passion totale à la course automobile et notamment à l'une de ses épreuves phares, les 24 Heures du Mans. Ils regrettent bien entendu le manque d'engagement sportif de la marque, notamment face à Renault et Citroën qui sont déjà présents dans beaucoup de grandes compétitions. A force d'en discuter, les deux amis finissent par sauter le pas …