mardi 7 juillet 2015

Quand la FFSA remet en cause les journées circuit...



Initialement, la FFSA a émis une texte fin 2014 visant à réglementer les séries des types de véhicules sur les compétitions FFSA :
"ARTICLE II-A11 : Catégorie de véhicules.III-A11.1 Liste des véhicules admis :
 
Il n'est pas autorisé de mélanger des véhicules à roues découvertes avec des véhicules à roues couvertes par des ailes.
 
Le roulage simultané des véhicules de type "Tourisme ou GT", avec des véhicules de type "sport biplace ou monoplace" dont le poids est inférieur à 800 Kg, sera soumis à l'approbation préalable (ndl : on ne parle pas ici d'interdiction) de la fédération délégataire."

Cette règle étant liée à la sécurité des circuits homologués par ses soins, la FFSA a également jugé opportun d'étendre cette règle de courses FFSA à l'organisation des journées circuits.
La règlementation pour les journées circuits est née d'un simple copier-coller d'une règlementation pour les voitures de course.

Cela a engendré très rapidement un raz de marée de questions insolubles posées à la FFSA, en particulier sur l'épineux problème des catégories de poids.

Alors, la FFSA a modifié courant 2015 la version de la règle concernant les journées circuits, en l'enrichissant de nouvelles contraintes. Mais sans la rendre compatible avec le monde des journées circuits.
Depuis une confusion croissante s'est installée dans le milieu concerné par les journées circuits. Les passionnés que vous êtes, les organisateurs et les directions des circuits sont démunis face à un texte que personne ne comprend et pour lequel chacun a une interprétation.
Le mutisme de la FFSA, qui n'a jamais engagé le moindre dialogue avec les acteurs du marché des journées circuits, ne fait qu'accroître l'incompréhension générale...