mercredi 29 octobre 2014

Salon de l’emploi Automobile 2014

Organisé par Autorecrute, 1er site d’emploi automobile, la 2ème édition du Salon de l’emploi Automobile aura lieu le vendredi 7 novembre prochain de 9h30 à 18h30, au siège social du Groupe Argus (Paris 10ème), et sera ouverte à tous les métiers du secteur automobile...

dimanche 26 octobre 2014

Youngtimers : entre collection et spéculation...


Depuis quelques années, le petit monde de la voiture de collection est bousculé par l'arrivée d'une nouvelle génération de voitures : les Youngtimers. Issues des années 80 et 90, ces "jeunes anciennes" littéralement, sont de plus en plus prisées des trentenaires et quadra qui ont tous de bonnes raisons de se passionner pour ces modèles encore considérés pour beaucoup comme de simples voitures d'occasion pas chères et non de véritables voitures de collection...

jeudi 23 octobre 2014

Les véhicules de plus de 10 ans ont désormais leur Cote Argus®

Depuis plus de 85 ans, la Cote Argus® constitue la valeur de référence des voitures d’occasion, utilisée par les particuliers comme par les professionnels comme une base de négociation indispensable dans un marché en constante évolution.

Une évolution qui se traduit par un fait constaté ces vingt-cinq dernières années : le vieillissement continu du parc automobile français. Alors que l'âge moyen des véhicules circulant sur les routes de France était de 5,8 ans en 1990, il est aujourd'hui de 8,5 ans, après avoir été établi à 7,3 ans en 2000. Ce phénomène s'explique par deux raisons principales : la qualité des véhicules, qui ne cesse de s'améliorer, augmente leur durée de vie ; la baisse du pouvoir d'achat des ménages français, qui ont au fil du temps ralenti le rythme de renouvellement de leur voiture.

Dès lors, les véhicules d'occasion de plus de 10 ans tendent désormais à représenter une part significative des échanges en seconde main, au point de constituer un véritable marché de masse pour les particuliers comme pour les professionnels : sur les six premiers mois de 2014, 40,4% des voitures d’occasion vendues en France ont plus de dix ans.

Fort de ces observations, pour s’adapter aux évolutions du marché, l’Argus étend la plage de cotation de sa cote : il est désormais possible d’obtenir le Cours Argus Moyen® et la Cote Argus Personnalisée® pour tout véhicule d’occasion, particulier comme utilitaire, jusqu’à la fin de sa quinzième année. « Jusqu’à présent, les véhicules de 10 à 15 ans faisaient le plus souvent l’objet d’une négociation de gré à gré, avec de fortes disparités de prix de vente »  explique Marc Vautherin, Responsable Etudes et Valorisations du Groupe Argus. « En valorisant ces véhicules plus anciens, l’Argus permet désormais aux particuliers et professionnels de faciliter leurs transactions, grâce à une base commune de négociation », poursuit-il.

mardi 21 octobre 2014

VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES par Thierry Le Bras

VENGEANCE GLACÉE AU COULIS DE SIXTIES

par Thierry Le Bras


Le dernier polar de Thierry Le Bras démarre sur les chapeaux de roues pour vous piloter vers un flash-back vrombissant dans le formidable tourbillon des sixties. 

Philippe Georjan est un jeune homme comme les autres, ou presque. Il adore les sensations fortes, les Cooper S, les Ford GT40, le Tour de France auto, le Monte-Carlo, les 24 Heures du Mans, les courses de côtes. Sans oublier les jolies femmes, les stars de son époque et la convivialité qu’inspire la gastronomie française... Un jour, il fera de la compétition automobile. Son cousin Laurent sera son navigateur en rallye. Il n’en doute pas et l’annonce fièrement à tous ses copains. L’action se passe en 1966. Les limitations de vitesse ne sévissent pas encore sur les routes et autoroutes. Les constructeurs automobiles proposent des voitures séduisantes qui offrent du plaisir, comme la Triumph Spitfire de sa belle cousine. La vitesse représente une valeur associée à la jeunesse et au dynamisme.

Mais voilà, deux événements vont bouleverser son univers. D’abord la découverte du cadavre mutilé d’un homme sauvagement assassiné sur le Fort National à Saint-Malo. Les tueurs traquent-ils la bande de jeunes à laquelle appartient Philippe en redoutant qu’ils aient découvert quelque chose qu’il ne fallait pas voir ? La police le craint… Au fil des jours, Philippe et Laurent pensent cependant que le danger s’éloigne. L’insouciance naturelle de la jeunesse et le hasard d’une rencontre avec un des pilotes du Team UTP contribuent à restaurer leur optimisme naturel. Ils éclatent de joie lorsque Xavier, leur nouvel ami, les invite à vivre les 24 Heures du Mans au sein de l’équipe pour laquelle il pilotera une Ford AC Cobra...

Premiers tours de roues en public pour la Renault Sport R.S. 01


La Renault Sport R.S. 01 a effectué ses premiers tours de roues en public le 18 octobre dernier sur le circuit de Jerez en Espagne, dans le cadre de la dernière manche des World Series By Renault.

A son volant, Alain PROST s’est déclaré impressionné : « Renault Sport R.S. 01 est magnifique, ce qui est très important pour l’image. C’est une nouvelle étape pour Renault, qui introduit un modèle typé pour des courses d’Endurance. C’est une vraie voiture de course mais elle affiche aussi une relation très directe avec le produit car son design s’inspire beaucoup des nouveaux modèles de série. »

Jean RAGNOTTI, que l’on ne présente plus, et Sébastien BUEMI (pilote Red Bull) ont pu se glisser, une fois n’est pas coutume, dans le baquet passager pour des baptêmes.

jeudi 9 octobre 2014

La Génération Y et l’automobile

Il est devenu monnaie courante ces derniers temps de considérer la Génération Y comme uniformément désintéressée, voire hostile à la voiture. Cependant, la dernière enquête consommateurs de l’Institut GfK sur ses comportements et motivations en donne une image beaucoup moins simpliste, avec 74 % des 18- 34 ans classés parmi les amateurs de technologies et de voitures.

Les technologies embarquées doivent se démocratiser

Les technologies embarquées sont la clé pour attirer la Génération Y. Les fabricants ne cessent d’enrichir leurs véhicules de dispositifs technologiques, principalement dans le haut de gamme.  Ceux-ci ne représentent pas la cible des 18 - 34 ans, mais sont souvent choisis par des consommateurs plus âgés et plus lents à adopter les innovations technologiques. Pour attirer les jeunes acheteurs et maximiser l’adoption des nouvelles technologies, il serait sage de les introduire dans les segments des petites et moyennes voitures, où le public le plus réceptif peut y accéder et les adopter. De manière plus significative, dans les limites budgétaires de leurs revenus, les acheteurs de la Génération Y sont relativement prêts à payer plus pour bénéficier des avantages liés aux technologies embarquées.

Des passagers qui restent actifs

La Génération Y, lorsqu’elle ne conduit pas, reste active. En tant que passager, elle apprécie ce temps de trajet pour l’utilisation d’appareils électroniques mobiles. Le divertissement et les communications sont ses passe-temps favoris. Le moyen de transport doit donc leur fournir une connectivité sans faille, avec une configuration assurant confort, facilité d’utilisation et accessibilité.

On se trompe fortement en considérant la Génération Y comme un bloc monolithique d’anti-conducteurs. Les faits recueillis et analysés par GfK suggèrent une relation plus nuancée et compliquée avec la voiture, en rapport direct avec la technologie et sa disponibilité aux bons niveaux de prix. Pour les fabricants, le message semble clair : la démocratisation des innovations permettra de capter des conducteurs plus jeunes. La pénétration dans ces segments à grands volumes augmentera la rentabilité du développement technologique, car les fabricants pourront répartir les coûts sur un plus grand nombre d’unités vendues.

A propos de l’étude

Cette enquête a été conduite en ligne aux Etats-Unis par l’Institut GfK auprès de 800 acheteurs de véhicules neufs (inférieur à 12 mois) et 1500 acheteurs potentiels de véhicules neufs (achat dans les 2 prochaines années).

mercredi 1 octobre 2014

30 ans de Seat Ibiza : ses designers en parlent



« Le processus a été long et complexe », se remémore Giorgetto Giugiaro, créateur en 1984 de la première SEAT Ibiza, une voiture qui deviendra le modèle le plus charismatique et le plus vendu de la marque. Croquis et rapporteur en main, le designer italien se rappelle ces années où son seul objectif était que la voiture devienne le leader du segment en créant « un produit différent, ne ressemblant à aucune des voitures de la marque ». Les raisons du succès ont été « les proportions de la voiture, la simplicité de son architecture et son look élégamment sportif », indique Giugiaro...